Accès direct au contenu

  1. 23h35 NBA : Ben Simmons prive Kevin Durant d'un incroyable retour à Golden State
  2. 23h30 Transferts : Cristiano Ronaldo prend un stop sur le mercato
  3. 23h15 Mercato - OM : Milik pourrait rendre un grand service à Longoria pour ce transfert
  4. 23h10 Mercato : Cristiano Ronaldo a choisi son nouveau club
  5. 23h00 Mercato - PSG : Luis Campos s'attaque à un nouveau buteur en Italie
EXPERIENCE QUI PARLE

Deschamps se transforme en psychologue

Outre ses retrouvailles avec Souleymane Diawara, Cristiano Ronaldo sera confronté au portier international de l'OM ce soir au Vélodrome. Chapeauté par son entraîneur, Steve Mandanda s'est préparé en conséquence.

Taiwo pris à part

Didier Deschamps ne laisse rien au hasard. Après avoir briefé Taye Taiwo lors du décrassage dimanche et touché quelques mots à Baky Koné, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille s'est occupé du cas Steve Mandanda. Le but de la conversation privée ? Transmettre le goût de la haine des attaquants du Real Madrid à son gardien. Outre Karim Benzema, bête noire des Olympiens au Vélodrome, la cible porte un nom : Cristiano Ronaldo. Lors d'une séance vidéo aux côtés de l'entraîneur des gardiens Laurent Spinosi, DD a repassé en boucle les qualités du prodige portugais. Sa manière de frapper les coups francs, ses dribbles, son port de balle.

DD craint Ronaldo sur coup franc

Ce que redoute le plus Deschamps, ce sont les coups francs du Portugais. Durant plus de dix minutes, il a expliqué sa version à son gardien. «Il frappe si fort que tu ne peux strictement rien faire si tu ne vois pas le départ du ballon», commence l'entraîneur de l'OM. De là à ce que les défenseurs s'enlèvent de devant, il ne faut pas pousser... A l'aller, Mandanda s'était déjà mesuré à Ronaldo, apparu très affûté lundi soir à l'entraînement. Avec deux buts à la clé mais aucun sur coup de pied arrêté. Le portier international a déjà encaissé 24 buts en 19 matches toutes compétitions confondues cette saison, soit 7 de plus qu'Iker Casillas. Autre indice inquiétant pour Mandanda, le Real est l'équipe qui frappe le plus en Ligue des Champions. Et pour finir, le Real a déjà joué trois fois contre l'OM dans son histoire. Il a toujours gagné : 4-2 le 16 septembre 2003, 1-2 le 26 novembre 2003 et 3-0 le 30 septembre dernier. Le fin psychologue Deschamps a déjà dû jouer sur cette faillite passée du club phocéen pour décupler les forces de son groupe.