Accès direct au contenu

Foot - Coupe du monde

Coupe du monde - Cristiano Ronaldo : « On va tout faire pour la gagner »

Alors que le Portugal a hérité d’un groupe relevé pour le prochain Mondial, Cristiano Ronaldo assure que son pays est loin d’être favori.

Très efficace avec le Real Madrid, Cristiano Ronaldo l’est également cette saison avec le Portugal, qu’il a qualifié quasiment à lui tout seul pour le Mondial en marquant quatre buts lors du barrage face à la Suède. Alors que les hommes de Paulo Bento affronteront l’Allemagne, le Ghana et les États-Unis pendant la Coupe du monde. Pour la star madrilène, il sera difficile pour lui et ses coéquipiers de soulever le trophée à la fin du tournoi.

« LA COUPE DU MONDE SANS LE PORTUGAL ? PAS ENVISAGEABLE »

« La Coupe du monde est très importante, en particulier celle-ci parce qu’elle se déroule au Brésil, une nation qui a des liens historiques très forts avec mon pays. Nous parlons la même langue et nos cultures sont proches, donc c’est fantastique. Pendant les qualifications, on se disait que la Coupe du monde sans le Portugal n’était pas envisageable. Sur un terrain tout peut arriver, mais ce sera extrêmement difficile. Nous ne sommes pas favoris, ce qui est une bonne chose à mon avis, car ça nous enlève de la pression. Nous allons tout faire pour gagner, mais ce sera difficile. Nous devons d’abord être performants en poule et après on verra bien. Tout peut arriver », a déclaré le Portugais dans une interview accordée à BeIN SPORT.

« JE N’AI PAS VU LE TIRAGE AU SORT, JE DORMAIS »

La star est également revenue lors d’une conférence de presse organisée à Madrid aujourd’hui sur les prochains adversaires du Portugal. « Je n’ai pas vu le tirage au sort en direct, je vais être honnête, je dormais. Il s'agit d'un groupe très difficile avec l'Allemagne qui est toujours un candidat pour le titre, et les États-Unis et le Ghana qui sont de très bonnes équipes. Le niveau de confiance de l'équipe sera important, tout comme la concentration. J'espère que nous pourrons aller aussi loin que possible», a-t-il confié.

Articles liés