Accès direct au contenu

Foot - Coupe du monde

Coupe du monde - Barrages - Portugal : « J’ai confiance, même si on affronte la France »

Si Cristiano Ronaldo et Joao Moutinho veulent éviter l’équipe de France, la confiance reste tout de même bien présente chez les Portugais.

Dans le deuxième chapeau pour le tirage au sort en raison d’une place insuffisante au classement FIFA, l’équipe de France pourrait bien croiser le Portugal. Un choc avant l’heure pour le football européen mais un choc entre deux équipes qui ont peiné à convaincre ces derniers mois. Ancien international portugais et joueur de l’OM, Paulo Futre s’est confié dans les colonnes du Parisien.

RÉCIPROQUE ?

« Sur le papier, l’adversaire le plus à notre portée, c’est l’Islande, ensuite la Roumanie puis la Suède. La France, c’est l’adversaire le plus redoutable. On aimerait l’éviter. D’autant plus que les dernières confrontations ne nous ont pas réussis. Mais j’imagine que les Français aussi ne veulent pas d’un barrage contre le Portugal. Ce serait d’ailleurs triste d’avoir un Mondial sans l’un de ces deux pays (…) Ne pas aller au Brésil serait un gros coup sur la tête. D’autant plus qu’il s’agit du Brésil. Mais cela n’arrivera pas. J’ai confiance, même si on affronte la France » a indiqué le Portugais avant de s’attarder sur les Bleus.

« LE PRINCIPAL DANGER, C’EST RIBÉRY »

« L’équipe de France ne fait pas peur. Mais elle impose le respect. Les temps ont changé. Ce n’est plus la meilleure équipe du monde mais elle est une sélection qui compte. Le principal danger, c’est Ribéry. » Le joueur bavarois aimerait aussi éviter la sélection portugaise. Mais si c’est le cas, le milieu français a déjà avoué ne pas avoir peur de défier Cristiano Ronaldo...

Articles liés