Accès direct au contenu

Dangers

OM : les erreurs à ne pas répéter face au PSG

Le 7 octobre, le premier Clasico de la saison entre l’OM et le PSG avait accouché d’un match équilibré et d’un nul équitable (2-2). Ce soir, les Marseillais devront éviter quelques écueils pour se qualifier.

Laisser le champ libre aux attaquants
On attendait beaucoup du duel entre Nicolas Nkoulou et Zlatan Ibrahimovic mais celui-ci n’avait pas eu lieu, pour deux raisons. L’attaquant du PSG s’était plus coltiné Rod Fanni et avait pratiquement fini son match après 25 minutes de jeu et un doublé inscrit en 120 secondes. Cette fois-ci, l’axe marseillais devra être plus vigilant même si Zlatan n'est pas au programme. cela peut être un risque au niveau du relâchement.

Se faire endormir dans le jeu
C’est un fait indéniable, que les Parisiens eux-mêmes ont admis : l’OM méritait de l’emporter tant ils ont semblé au-dessus au point de vue collectif. Si on se penche sur les statistiques de la rencontre, cela ne saute finalement pas aux yeux. Le PSG a eu 59% de possession de balle et a tiré 8 fois au but (contre 12) et obtenu 4 corners (contre 1). Preuve que les Marseillais ont dominé de manière stérile. Peut-être qu’au Parc, où ils n’auront pas à faire le jeu, ils auront plus de libertés pour faire la différence.

Se laisser griser par l’événement
Si les contacts ont globalement été corrects entre les deux formations, force est de constater que Morgan Amalfitano a mis le feu aux poudres avec son clash avec Blaise Matuidi. Cette altercation a failli envenimer la rencontre. Attention à ne pas retomber dans ce piège, surtout dans un contexte qui sera loin d’être favorable.