Accès direct au contenu

Foot - Coupe de France

Sertic : « C’est comme si on avait peur de jouer »

Gregory Sertic, Girondins Bordeaux

Bordeaux est aux portes du Stade de France. Une victoire en demi-finale de Coupe de France, face à Troyes mardi (20h55), permettrait aux Girondins de sauver leur saison.

Cette Coupe de France fait maintenant rêver les Bordelais, comme le souligne le capitaine Jaroslav Plasiv : « On doit aller jusqu’au bout. Ce serait bête de passer si près d’un trophée. » Mais tout n’est pas rose cette saison en Gironde. « C’est comme si on avait peur de jouer » déplore Grégory Sertic, qui par ailleurs, a confirmé sa décision de jouer pour la sélection croate.

« Être meilleurs dans l’utilisation du ballon »
De son côté, Francis Gillot compte sur les retours des absents à Saint-Etienne (0-0), pour étoffer les qualités offensives de son groupe. « Il nous manquait la moitié de l’équipe, surtout des joueurs à vocation offensive, et qui donnent l’assise technique, a-t-il lâché dans Sud Ouest. Mais nous devrons être meilleurs dans l’utilisation du ballon pour passer. » Réponse demain soir, à 20h55, au stade de l’Aube, avec un billet pour le Stade de France à la clé.

Articles liés