Accès direct au contenu

Foot - Coupe de France

Nivet : « Une rencontre historique pour nous »

Benjamin Nivet, ESTAC

Avant-dernier du championnat, à 4 points du premier non-relégable, l’ESTAC peut sauver sa saison ce soir, avec les demi-finales de Coupe de France, à 20h55. Benjamin Nivet y croit. Le stade de l’Aube devrait être plein, du haut de ses 20.000 places pour ce match historique dans l'histoire du club, à l'occasion de la demi-finale de Coupe de France. Pour Benjamin Nivet, l’expérimenté milieu de terrain troyen, l’enjeu de cette rencontre est capital : « On a la pression parce qu’on veut pas décevoir. Bordeaux est une grande équipe habituée aux Coupes d’Europe, avec des grands joueurs, donc Bordeaux est forcément favori, a-t-il déclaré en conférence de presse, repris par le site officiel du club. Mais c’est un bon tirage de jouer chez nous, on attend beaucoup de soutien de notre public. C’est une rencontre historique pour nous. Il faut que l’on soit au maximum de nos possibilités pour créer l’exploit car Bordeaux joue sa saison là-dessus, avec l’opportunité d’être en Europe l’année prochaine. »« Un puissant stimulant pour la fin de championnat » Pour Jean-Marc Furlan, l’entraîneur aubois, l’ESTAC est clairement outsider. « Avec une saison globalement compliquée, c’est vraiment un puissant stimulant pour la fin de championnat, a-t-il ajouté. C’est un moment fort dans une carrière, mais la dernière marche est toujours la plus haute à gravir, même à domicile (…) Il n’y a que le sport qui puisse offrir ce type de sentiments partagés. Se qualifier au dépens de Bordeaux, ce serait affectivement très fort. »