Accès direct au contenu

Un arbitre décisif

Lorient Gourcuff va encore raler

Lorient s'est incliné lors de la séance des tirs au but à Lille (0-0) en quarts de finale de la Coupe de France. Les décisions de M. Ennjimi prêtent encore à débat avec une expulsion sévère et penalty décisif litigieux.

Christian Gourcuff est convoqué par le Conseil national de l’éthique le 14 mars prochain pour avoir prononcé ces mots après le match nul de Lorient à Valenciennes (0-0) et surtout l’expulsion de Francis Coquelin : « Tant que les arbitres n'auront pas d'intelligence et de discernement, on sera toutes les semaines confrontés à ce type de situation. » L’arbitrage de M. Ennjimi va lui donner des arguments pour sa plaidoirie. Averti plus tôt dans le match, Ecuela Manga a reçu un second carton jaune très sévère, synonyme d’expulsion, pour un duel aérien engagé avec Obraniak (64e). Sur cette action, le Gabonais ne semble pas commettre de faute et est victime de sa puissance.

Le penalty décisif d'Hazard à retirer
Furieux sur son banc, Christian Gourcuff a peut-être modéré sa colère après une autre erreur d’arbitrage mais cette fois en sa faveur. En fin de temps réglementaire, Audard va chercher la balle derrière sa barre. Le but s’imposait (83e). Mais pour être sûr que Gourcuff ne se présente pas pour rien devant la commission d'éthique, M. Ennjimi accordait le dernier penalty de la séance des tirs au but alors qu'Eden Hazard s'est nettement arrêté dans sa course d'élan. Encore une faute de « discernement » !