Accès direct au contenu

La folie des grandeurs

Continassa, le projet pharaonique de la Juventus

Equipe Juventus

A l’heure où de nombreux clubs (et même les plus grands) se serrent la ceinture, la Juventus vient de dévoiler le projet de son futur complexe. Un espace de plus de 250 000 m2, qui permettra au champion d’Italie de revenir dans le gotha du football européen.

Depuis un an, la Juventus Turin est redevenue le club numéro 1 en Italie. La parenthèse Inter Milan (champion de 2006 à 2010) terminée, le Milan AC n’étant plus vraiment ce qu’il était, la Vieille Dame a renoué avec son glorieux passé national l’an dernier, en arrachant son 28ème Scudetto. Mais les Piémontais ne comptent pas s’arrêter là, et veulent maintenant retrouver les sommets européens, qu’ils n’ont plus connus depuis 1996 (dernière victoire en Ligue des Champions, 2003 pour la dernière finale).

Une ville dédiée à la Juventus
Et pour cela, le président du club, Andrea Agnelli, a dévoilé les plans du projet pharaonique qu’il veut mettre en place : le nouveau complexe de la Juventus Turin, à Continassa. Pour cela, le club et la ville de Turin se sont associés pour rapprocher le centre d’entraînement, le siège social et le centre de formation du Juventus Stadium, le tout nouveau stade des Bianconeri. « Ce sera un véritable centre de la Juventus » a expliqué M. Agnelli. « C’est un investissement qui est en rapport avec les 350M€ que nous avons déboursé pour le stade. Une étape supplémentaire qui nous permet de devancer nos concurrents italiens et nous permet de combler l’écart avec les meilleurs d’Europe ». Coût total de l’opération : 41,5M€. A l’heure où la plupart des clubs cherchent à faire le plus d’économies possible, la Juve dépense sans compter pour faire peur à nouveau. Et ne se refuse rien.

Car outre le complexe d’entraînement (qui sera complet et pourra accueillir, en plus des pros, plus de 300 jeunes du centre de formation en permanence), d’autres bâtiments seront construits. Ainsi l’on trouvera un hôtel, un cinéma, un centre commercial mais aussi des résidences privées à l’intérieur de 260 000m2 de terrain entièrement dédiés à la Juventus (dont 180 000m2 appartiennent au club, le reste étant détenu par la municipalité). C’est une véritable ville qui sortira de terre. « Nous pourrons accueillir les fans qui viendront à Turin pour supporter la Juventus » a continué Agnelli, très fier de son projet. Mais avant de pouvoir prendre possession des lieux, il faudra avoir de la patience, que ce soit pour les supporters ou les joueurs. La fin des travaux de réaménagement de la zone et de construction sont prévus pour 2016. D’ici là, les Turinois espèrent reconquérir l’Europe entière.

Par Rémi dos Santos

Découvrez Le 10 Sport de cette semaine en kiosques ou en ligne