Accès direct au contenu

Merci djib’

Cisse sauve la Lazio dune crise

Djibril Cissé n'a pas marqué hier soir à Cesena, mais l'attaquant français de la Lazio Rome a une nouvelle fois été très convaincant. L'ancien Marseillais a surtout sauvé la tête de son entraîneur.

En Italie, la révolution est en marche. L’Inter Milan, le Milan AC, la Juventus Turin ou encore l’AS Rome : les « gros » de la Serie A ne sont pas au mieux en ce début de saison. La Lazio Rome n’échappe pas non plus à la règle. Edoardo Reja, l’entraîneur Biancocelesti depuis février 2010, a même déposé sa démission après la défaite contre le Genoa dimanche dernier au Stadio Olimpico (1-2). Une demande finalement refusée par le président, Claudio Lotito. La raison ? Reja est particulièrement agacé par le comportement des tifosi du club. Ces derniers lui reprochant notamment ces nombreux choix tactiques et les résultats peu probants du début de saison. Autant dire qu’en s’imposant hier soir à Cesena (1-2), la Lazio Rome s’est retiré une belle épine du pied. Djibril Cissé et les siens se sont surtout évités une première crise de vestiaire après seulement trois journées de championnat.

Le duo Cissé-Klose fait des ravages
Les choix tactiques d’Edy Reja, eux, ont enfin payé. Le technicien italien est passé hier soir dans un 4-3-1-2 très attendu, avec Hernanes en position de milieu offensif et le duo Klose-Cissé aligné en pointe. « En position avancé, Cissé a encore été plus dévastateur », écrit notamment La Gazzetta dello Sport au sujet du Français, par ailleurs crédité d’une note de 6,5. Jusque-là positionné sur le côté gauche, l’ancien joueur du Panathinaïkos a posé beaucoup de problèmes à la défense centrale de Cesana, multipliant les courses au côté de Klose. S’il n’a pas marqué cette fois-ci, Cissé a tout de même délivré une passe décisive à Miroslav Klose pour le but de la victoire. Sans un très grand Nicola Ravaglia, l’ancien Auxerrois aurait même pu inscrire son deuxième but en Serie A de la tête. Du très bon Cissé, encore une fois…