Accès direct au contenu

Arsenal reste muet

Cherche buteur desesperement

le10sport

Sur sa pelouse, Arsenal a encore perdu face à ses rivaux(') de Londres sur le score de 3 à 0. La technique est pourtant là à Arsenal, mais l'efficacité fait défaut

A la mi-temps de la rencontre, Canal+ a proposé un petit reportage sur Samir Nasri et sa vie londonienne. On y voit un joueur très épanoui, heureux d'évoluer sous les ordres d'Arsène Wenger et vantant les mérites du jeu à une touche de balle pratiqué par les Gunners, vidéo à l'appui. Et justement, sur ces courts extraits d'actions, il est vrai magnifiques, un détail n'a pu échapper aux téléspectateurs : aucune d'elles ne s'est terminée par un but. Un détail qui aurait pu relever de l'anecdote si une nouvelle fois les hommes de Wenger ne s'étaient pas retrouvés dans l'incapacité de faire trembler les filets adverses cet après-midi, comme lors de la journée précédente face à Sunderland.

Il manque un Drogba à cette équipe

Arsène Wenger ne s'y était pas trompé en affirmant que la pertes sur blessure de Van Persie allait être très préjudiciable pour son équipe car il n'avait pas de joueur du même profil pour le remplacer. Avec 7 buts en onze matches de championnat, le Néerlandais était le joueur le plus décisif en ce début de saison. Bendtner blessé, Eduardo titulaire mais encore loin de son niveau d'avant blessure, les Arshavin, Nasri, Walcott ou encore Vela peuvent faire la différence sur des éclairs de génie mais n'ont pas l'instinct du buteur. La comparaison avec Drogba, auteur d'un doublé et de 10 buts dans sa carrière contre Arsenal, est frappante. Car du talent, cette équipe d'Arsenal en possède, mais cela nous ramène à un vieux dilemme récurent dans le foot entre ceux qui préfèrent perdre avec la manière, façon Arsenal, ou gagner sans. Car si Nasri a traversé la Manche, ce n'est pas seulement pour prtaiquer un beau football mais aussi gagner des titres. Et à Arsenal, celui de champion s'éloigne déjà.