Accès direct au contenu

Coup dur

Chaouchi pas qualifie

A cinq jours de commencer sa Coupe du monde face à la Slovénie, l'Algérie vient d'apprendre que son gardien titulaire, Faouzi Chaouchi était toujours suspendu deux matches.

Il faut se replonger dans la demi-finale de la CAN entre l’Algérie et l’Egypte, le 28 janvier dernier, pour comprendre l’origine de l’histoire. Ce soir-là, les Fennecs essuient une large défaite (4-0) et terminent à huit. Parmi les explusés, Faouzi Chaouchi. La sanction tombe, le portier prend deux matches fermes qui seront les premiers de la Coupe du monde.

Mais la fédération Algérienne a de la suite dans les idées et convoque son gardien deux fois avec l’équipe A’. Sportivement, Chaouchi purge alors sa sanction et peut commencer le Mondial l’esprit tranquille, fin de l’histoire.

Mais le football africain réserve toujours son lot de surprises. La CAF, dont le professionnalisme n’est plus à vérifier, n’a jamais transmis à la FIFA le rapport expliquant que Faouzi Chaouchi avait purgé sa suspension avec les A’.

Résultat des courses, la FIFA indique dimanche à la sélection algérienne que le gardien est toujours suspendu pour deux matches !

Depuis, le président de la fédération se démultiplie pour trouver une (nouvelle) solution. Cette fois il n’a plus qu’une semaine.