Accès direct au contenu

L’Animal en cage

Case prison pour Edmundo et Campagnaro

le10sport

Edmundo, ancienne vedette du Brésil, et Hugo Campagnaro, défenseur de Naples, ont tous deux été à l'origine d'accidents de la circulation mortels. Edmundo va purger une peine de 4 ans.

Enchevêtrement sordide de faits divers impliquant des footballeurs. Le plus récent concerne Hugo Campagnaro, défenseur argentin du Napoli. Le 9 juin, ce dernier provoque un accident mortel en Argentine. Au volant d’une camionnette, Campagnaro a heurté une voiture provoquant le décès de deux policiers ainsi que celui de son ami qui se trouvait sur le siège passager. Un autre ami de Campagnaro a été placé en soins intensifs alors que le joueur n’était que légèrement blessé.

Les conséquences judiciaires de cet accident mortel pourraient être lourdes pour l’Argentin. Campagnaro a été inculpé pour homicide. Sorti de l’hôpital, le Napolitain doit désormais se rendre devant la justice et payer une caution de 340 000 euros pour être libre pendant la durée de l’enquête. Une lourde peine pourrait ensuite être prononcée pour le joueur âgé de 30 ans.

Edmundo incarcéré 16 ans après
Edmundo connaît, lui, la sienne depuis 1995. A cette époque, le sulfureux attaquant surnommé L’Animal avait provoqué un accident de la circulation au bilan lourd : 3 morts. Seize ans après, la justice brésilienne vient d’ordonner l’incarcération du vice-champion du monde avec le Brésil en 1998. L’ancien buteur de la Fiorentina et de Naples doit purger une peine de 4 ans et demi. Son avocat tentera de plaider la prescription dans cette affaire.