Accès direct au contenu

Retrait symbolique

Cantona le flop total

le10sport

Plus concentré sur ses obligations professionnelles que sur ses engagements, Eric Cantona n'a pas donné le la du mouvement qu'il avait amorcé. Ça tombe bien, pas grand monde n'était chaud.«Eric Cantona est très heureux des réactions et commentaires publics, économiques et même politiques que ses déclarations ont provoqué et espère que ce mouvement permette une prise de conscience et contribue au débat d'idées». On se console comme on peut. Même si son appel à retirer l'argent des banques pour manifester de manière intelligente a fait un buzz énorme ces derniers jours, les paroles n'ont pas vraiment été suivies d'actes. Rien à signaler dans la plupart des banques, mis à part à la Société Générale, où quelques membres d'Europe Ecologie ont symboliquement retiré leurs derniers pour les redéposer dans une banque plus saine, selon eux. Le grand raz-de-marée censé affaiblir les établissements bancaires n'était donc pas pour le 7 décembre. Cela tombe bien puis Eric Cantona lui-même n'avait pas vraiment décidé d'enfiler le bleu de chauffe. Attendu toute la journée par des journalistes à l'agence BNP d'Albert (Somme), Eric Cantona n'est jamais venu. Un photographe du Parisien précisant d'ailleurs. « Son entourage m'a fait savoir qu'il ne souhaitait pas parler de cette histoire et qu'il voulait se concentrer sur son film ». Pour la forme, l'ancienne star de Manchester United aurait réalisé un «retrait bancaire symbolique» dans une ville proche. Mais comme a tenu à le préciser un de ses avocats à l'AFP, «Il n'a jamais appelé à un quelconque mouvement le 7 décembre». Alors, pourquoi tout ce remue-ménage ?