Accès direct au contenu

La faute de sa femme

Calamity James transfert grotesque

David James ne fait pas que des bourdes sur le terrain. L'international anglais pouvait signer au Celtic Glasgow mais il a rejoint cet été Bristol qui évolue en 2e division anglaise. Et ce n'était pas forcément voulu.

Portsmouth relégué en 2e division anglaise, David James cherchait de nouveaux défenseurs à terrifier. Une offre du Celtic Glasgow aurait dû lui permettre de rester au haut niveau. Mais l’international anglais a finalement signé pour un modeste club de 2e division anglaise, Bristol. Calamity James raconte pourquoi : « Cet été, je pensais que soit je resterais à Portsmouth, soit je partirais dans un autre club de Premier League ou en Ecosse. Entre temps, je devais organiser mon mariage avec Amanda [Salmon, NDLR].

D’une certaine manière, ces deux évènements ont coïncidé au moment où j’ai reçu un coup de téléphone le lendemain matin d’un numéro inconnu. D’habitude, je ne réponds pas aux numéros masqués, mais à ce moment-là j’étais toujours bourré et j’ai décroché. A mon grand étonnement, le type au bout du fil était Steve Coppell [l'éphémère entraîneur de Bristol City entre avril et août 2010, NDLR] . Il m’a dit : ‘Bon, Dave, je suis l’entraîneur de Bristol City, et je me demandais si ça te dirait de rejoindre notre club.’ Si ça avait été quelqu’un d’autre, j’aurais décliné l’offre. Mais j’ai un tel respect pour Steve que Bristol City est devenu un sérieux candidat. » Boire ou répondre au téléphone, David aurait dû choisir.