Accès direct au contenu

Tel un phénix

Brésil : Quand Kaka renaît de ses cendres…

Brésil : Quand Kaka renaît de ses cendres...

Blessé, à court de forme, en manque de confiance, Kaka a multiplié les passages à vide ces deux dernières années. Mais, aujourd'hui, le Brésilien a mis tout cela derrière lui. Tant avec le maillot du Real Madrid, qu’avec celui de la Seleção.

Kaka confirme son embellie. Annoncé partant du Real Madrid cet été, mais finalement resté, le Ballon d'Or 2007 semblait parti pour revivre une nouvelle saison blanche. L'ex-pensionnaire de San Siro, loin d'être considéré par José Mourinho comme un titulaire en puissance, n'a pourtant rien lâché, mettant ainsi à profit les rares opportunités qui lui ont été données. Que ce soit en club ou en sélection. D'ailleurs, Kaka a trouvé la Seleção cette semaine... après deux ans d'absence.

Adulé au pays
Alors certes, en face, ce n'était que l'Irak (6-0) en amical. Mais le Madrilène -auteur d'un but et d'une passe décisive pour Oscar- a livré une belle prestation, qui lui vaut de faire la Une des principaux titres au Brésil. Marca évoque « Un retour triomphal », et Lance! applaudit « Un Kaka qui torpille à lui seul l'Irak». Star de la formation de Mano Menezes, Neymar y est lui aussi allé de son petit compliment : « Ça a été merveilleux de le voir revenir. C’est un crack et tout le monde s’entend bien avec lui. » Une belle marque de respect.

Et s'il sait qu'il lui faudra confirmer ce come-back sur la durée, tant avec le Real qu’en sélection, Kaka compte bien savourer l'instant présent. « C’est un grand moment de joie de rejouer avec la Seleção et de marquer, a-t-il avoué. C’est bien de cohabiter avec de nouveaux joueurs, je suis heureux. J’ai marqué et j’ai bien participé au jeu. Mano (Menezes) a testé ma façon de jouer et, indépendamment du niveau de l’adversaire, j’ai accordé beaucoup d’importance au fait de bien jouer. » Le natif de Brasilia revit en ce début de saison. D'accord, mais jusqu'à quand ?