Accès direct au contenu

Grande découverte

Bordeaux sait gagner sans gourcuff

le10sport

Les Girondins de Bordeaux savent se transcender dès lors que la musique de la Ligue des Champions retentit. Et, surtout, ils ont prouvé que sans Gourcuff, le meilleur d'entre eux, tous les exploits sont possibles !

A force de perdre en l'absence de leur maître à jouer, notamment ce week-end face à Valenciennes, on commençait à croire que Yoann Gourcuff était le talisman indispensable pour garantir la victoire aux Girondins. Jaroslav Plasil, utilisé au poste de meneur de jeu, n'avait pas montré les épaules nécessaires pour montrer la voie à des Bordelais décevants, alors que ses partenaires, Marouane Chamakh en tête, se montraient incapables d'endosser le rôle de leader. Mais cette saison, l'air de la Ligue des Champions a quelque chose de plus qui donne une envie hors du commun à des Bordelais héroïques.

Face à la Juventus Turin, dans une ambiance surchauffée de Chaban-Delmas, les Bordelais ont montré que le collectif pouvait prendre le relais sur la vista d'un seul homme. Fernando a démontré que son rôle de remplaçant était bien ingrat. Plasil a joué utile. Gouffran et Wendel ont fait preuve d'une activité hors norme, alors que Chamakh a retrouvé son activité débordante. Une nouvelle fois récompensée avec un but en fin de match. Premier du groupe, sans son joyau, Bordeaux a prouvé qu'il avait de beaux arguments à faire valoir pour la suite de la compétition. Des arguments, et pas un seul. Une sacrée nouvelle pour Laurent Blanc.