Accès direct au contenu

ARME SECRète

Biabiany fait du bien a Benitez

Rafael Benitez fait une confiance aveugle à Jonathan Biabiany et celui-ci la lui rend bien. Avec Dejan Stankovic, le Français a été le meilleur Interiste devant Parme, son ancienne équipe.

Trois passes décisives contre Parme
Pour être sûr de ne pas passer inaperçu, il a opté pour le maillot 88. Jonathan Biabiany n’a pourtant pas besoin de cette originalité futile pour exister au milieu des stars de l’Inter Milan. Devant Parme, chez qui il est passé la saison dernière, son talent a sauté aux yeux. Son efficacité aussi. Pour son 14e match cette saison sous les couleurs nerazzurri, «Speedy Biabiany» (son surnom car il court le 100m en 10’30) a mis sa pointe de vitesse de côté pour faire parler sa vista. Trois fois, il a réalisé une passe ayant amené un but. Le tout, en une seule période, la première ! Il fallait bien cela aux Interistes, fébriles derrière (Materazzi semble cramé), peu inspirés dans le jeu et cabossés de long en large par une formation parmesane joueuse (mais victoire milanaise au final 5-2 avec un triplé de Stankovic).

14 matchs mais 0 but
Le Parisien de naissance, encore aligné dans son couloir droit, a été monstrueux. D’abord, sur le 1er but, il a décalé Stankovic d’une passe latérale à 30 mètres. Ensuite, sur le 2e but, il avance sur 20 mètres, arrive dans la surface, mobilise trois adversaires, et offre un joli ballon à Stankovic pour un doublé. Enfin, sur le 3e but, il dévie intelligemment un corner de la tête au premier poteau pour une réalisation de Cambiasso. Un vrai coéquipier modèle (sorti peu après l’heure de jeu). Mais s’il brille par la passe, le joueur passé par les Espoirs n’a toujours pas marqué cette saison. Et ça, Laurent Blanc le sait forcément.