Accès direct au contenu

ROI DES REMPLACANTS

Benzema les fatigue

Cireur de banc officiel du Real Madrid, Karim Benzema a eu quelques minutes en pleine lumière face au Real Saragosse. Il ne les a pas mises à profit mais peut se consoler : personne, dans son style, ne fait mieux que lui.La statistique est dérisoire mais Karim Benzema en est arrivé à un stade où il prend volontiers chaque bon point. Remplaçant officiel de Gonzalo Higuain au Real depuis fin 2009, l’attaquant international est aimé dans ce rôle de «impact player» cher au rugbyman Sébastien Chabal. Les Espagnols saluent son apport physique. Ses courses à profusion, même dans le vent, fatiguent les défenseurs collés à lui et ouvrent des espaces à Cristiano Ronaldo, auteur de deux passes décisives samedi à Saragosse. A la Romareda, Benzema a dû se contenter de 41 minutes de jeu, avec une le remplacement de Raul juste après son but (Raul, sorti blessé, était lui-même remplaçant de Van der Vaart au quart d’heure de jeu).

76 ballons touchés, 2 tirs
Sur 76 ballons touchés, l’ancien Lyonnais a ainsi tiré deux fois au but mais n’a pas cadré (chiffres Marca). Dommage pour ce remplaçant en train de se tailler une jolie réputation sur un banc où chaque Madrilène est craint comme le choléra. En effet, le Real Madrid est l’équipe du championnat espagnol qui marque le plus de buts par l’intermédiaire de ses seconds couteaux. 14 sur les 89 au total. Cela peut donc paraître dérisoire mais à chaque fois, c’est décisif. Benzema, lui, est l’un des plus prolifiques avec (pourtant) un faible ratio de 2 pions dans cette configuration (sur les 8 marqués cette saison toutes compétitions confondues). Mais attention à ne pas se faire distancer par Kaka, qui a recollé en donnant la victoire aux siens à Saragosse en toute fin de match.