Accès direct au contenu

Revue de Presse

Bayern : Ribéry fracasse Robben

City et United en FA Cup, Ferdinand n’en peut plus d’attendre, le Real et le Barça abattent leurs cartes, le champion du Brasileirao a été sacré… Toute l’actu étrangère est dans la Revue de Presse du 10.

THESUN.CO.UK | ROYAUME-UNI

Rio n’en peut plus d’attendre la date du derby
Rio cannot wait for derby date

Dans un mois, les Red Devils auront l’occasion de prendre leur revanche

Après avoir été humiliés à Old Trafford en s’inclinant 6-1 dans le derby de Manchester, les joueurs de Sir Alex Ferguson ont prié très fort pour qu’une telle occasion leur soit donnée de se racheter. Ferdinand s’en réjouit : « Un très bon match pour lancer la Fa Cup. Je n’en peux plus d’attendre. » Une véritable guerre s’annonce. Nous aussi on a hâte !

MUNDO DEPORTIVO | ESPAGNE

Cesc, l’arme fatale
Cesc, arma letal

Il arrive au Clasico à son meilleur niveau et avec sa meilleure moyenne de buts

Nombre de personnes doutaient de l’intégration de Cesc Fabregas dans l’effectif blaugrana. Aujourd’hui, on ne s’attarde plus à se poser ce genre de question. L’ancien Gunner s’est métamorphosé en jouant avec un sourire qui ne l’a plus quitté depuis qu’il porte le numéro 4 catalan. Son entente avec Messi, ses buts, son influence sur le jeu, sa forme actuelle. Pour Mundo Deportivo, Fabregas sera l’homme de ce Clasico.

MARCA | ESPAGNE

« Je suis aussi heureux en offrant des buts qu’en les marquant »
« Soy igual de feliz dando goles que marcandolos »

Di Maria arrive au Clasico en pleine bourre après ses deux énormes matchs contre l’Atletico et Gijon

Angel Di Maria a déjà déçu plusieurs fois à Madrid. Pas très régulier, l’Argentin s’est retrouvé sur le banc à de nombreuses reprises surtout quand Kaka était en forme en début de saison. Le Brésilien blessé, l’ancien Benfiquiste a retrouvé du temps de jeu et ne veut plus lâcher sa place. Auteur de matchs énormes contre l’Atletico et Sporting Gijon, Angelito est en pôle pour être titulaire côté droit.

LA GAZZETTA DELLO SPORT |  ITALIE

Juve, un Marchisio de qualité
Juve, Marchisio di qualita

Le milieu de terrain marque son sixième but cette saison et sauve (encore une fois) la Juve

Claudio Marchisio est tombé du ciel. Véritable sauveur de la Vecchia Signora cette saison, le Bianconero a lancé les Juventini vers une victoire indispensable pour reprendre la tête du Calcio. En l’absence d’Andrea Pirlo, Claudio Marchisio a assumé son rôle de symbole et cadre de cette Juve de plus en plus attrayante. Mais attention, le Milan revient…

BILD | ALLEMAGNE

L’énorme égo de Robben
Robben, ego-rieser

Les performances de l’Hollandais sont saluées mais son égo n’est pas apprécié

Bild nous raconte une petite histoire qui reflète le personnage d’Arjen Robben qui exaspère ses coéquipiers. Lors de la victoire du Bayern contre le Werder 4-1, Thomas Muller a obtenu un penalty. Dès que l’arbitre désigne le point de la sentence, le Hollandais volant se lance dans un sprint pour s’approprier le ballon afin de le tirer. Après avoir marqué, l’homme de cristal court vers les supporters seul en laissant ses coéquipiers fêter le but ensemble. Ribéry commente après le match : « Je ne comprends pas. Je pensais que c’était à Mario Gomez de marquer le pénalty pour sa confiance. C’est le buteur. » Le caractère de Robben pourrait devenir un problème si les résultats ne suivent pas.

MARCA BRASIL (SAO PAULO) |  BRÉSIL

Timao, cinq fois champions du Brésil
Timao, penta do Brasil

Dans un match haché, marqué par les mauvais coups et la violence, les Corinthians ont su garantir leur première place

Y avait-il un plus beau cadeau que les joueurs du Timao pouvaient faire au Doctor Socrates ? Sûrement pas. Mort dimanche, celui qui supportait le club de Sao Paulo aurait été heureux de voir son équipe sacrée championne pour la cinquième fois de son histoire… Liedson, joueur emblématique de la saison corinthiana, fête sa joie d’une façon bien brésilienne en une de Marca Brasil. Du côté de Rio, Vasco ne pouvait espérer autre chose après son match nul contre Flamengo qui lui assurait la deuxième place. Très beau Brasileirao !

Articles liés