Accès direct au contenu

Nouvelle philosophie

Barton le taulard donneur de lecons

le10sport

Joey Barton est connu pour ses frasques alcoolisées et surtout ultraviolentes. Des écarts qui lui ont notamment valu une peine de prison. Mais depuis plusieurs mois, le joueur de Newcastle dit s'être assagi. Au point de juger très durement le mode de vie de ses collègues footballeurs.

Joey Barton, c'est celui qui un jour de rage à un entraînement a laminé le visage d'Ousmane Dabo, celui qui a enfoncé un cigare allumé dans l''il d'un jeune joueur du centre de formation de Manchester City, Jamie Tandy, ou encore celui qui a dû purger une peine de 11 semaines de prison pour des actes de violence. Sans parler des 200 heures de travaux d'intérêt général auxquels il a été condamné et de ses innombrables expulsions pour des tacles inclassables.

Mais depuis son passage par la case prison, le milieu de terrain assure ne pas avoir retouché à un verre depuis deux ans et avoir trouvé la stabilité qui lui manquait auprès de sa compagne, la styliste Georgia McNeil. Un apaisement qui s'est accompagné d'une réflexion sur sa vie de footballeur. Avec un constat sévère pour ses collègues : «La plupart des footballeurs sont des idiots. J'en ai rencontré beaucoup et ils sont tellement détachés de la réalité que cela ne paraît pas croyable. Ils conduisent des voitures surpuissantes qu'ils changent comme vous de chaussettes. Ils portent des stupides montres en diamants. C'est choquant dans une époque où les gens ont parfois du mal à nourrir leurs enfants. J'étais comme eux mais maintenant, je me tiens à l'écart du monde du football.»

Un discours rafraîchissant que l'on attendait pas de la part de Joey Barton qui avoue avoir déjà dépensé 500 000 euros en une soirée lors de son tumultueux passé. Mais l'introspection du Magpie est à relativsier quand on sait qu'il touche 60 000 euros par semaine, plus 675 000 euros à l'année de droits à l'image, et qu'il possède une Aston Martin à 170 000 euros ainsi que deux propriétés.