Accès direct au contenu

Confidences

Barça : les révélations décapantes dAlex Song

Alexandre Song

Alexandre Song, recrue phare du FC Barcelone cet été, pourrait disputer le Clasico face au Real Madrid le 7 octobre. Le Camerounais, discret, dévoile une face cachée surprenante. Eclairage.

Alexandre Song fait partie des joueurs qui ont fait briller Robin van Persie la saison dernière. Le Camerounais, recruté par le FC Barcelone cet été, est finalement un type simple qui mérite à être connu. Dans un long entretien accordé à Mundo Deportivo, il se raconte en plusieurs anecdotes. Morceaux choisis :

Son surnom, Fabregas l’a déjà trouvé
« Songito », voici le surnom que lui a déjà donné son ami et ancien coéquipier à Arsenal, Cesc Fabregas. C’est d’ailleurs ce même Fabregas qui lui a donné des renseignements sur le Barça lors de leurs conversations téléphoniques. Pour Tito Vilanova, le Camerounais est plus vu comme une «éponge ».

Dans le vestiaire, il va mettre le feu
« Je sais que c’est déjà le cas mais je ne veux pas que l’on me compare à Yaya Touré, je veux rester moi-même. Par exemple, j’adore mettre l’ambiance dans le vestiaire. Je veux transmettre la joie et la bonne humeur, ça fait partie de ma personnalité. Ici, je me rends déjà compte qu’on est une famille dans le vestiaire ».

Son transfert, il a débuté en juillet
De l’aveu de Song, les premiers contacts ont eu lieu en juillet. « C’est Arsène Wenger qui est venu me voir pour me dire que le Barça s’était renseigné à mon sujet. Ce fut difficile de le convaincre de me laisser partir mais aussi de quitter un club où je suis arrivé à 17 ans ».

Attraper CR7, la routine
Si Carles Puyol et Gerard Piqué ne sont pas remis à temps, Song devrait former la charnière avec Javier Mascherano et donc croiser la route de Cristiano Ronaldo. Cela ne lui fait pas peur. « Cristiano ? Je l’ai déjà rencontré en Premier League. Ce que je veux dire, c’est que je ne viens pas de commencer ma carrière ici. Je n’ai plus 17 ans. J’ai joué plus de 200 matchs en Angleterre et je ne suis pas inquiet. Je ne suis pas obnubilé par l’idée de l’arrêter ».

La maison de Thierry Henry, l’eau minérale
A peine arrivé en Catalogne, Song a déjà trouvé sa baraque. L’ancien Gunner a choisi d’occuper l’ancienne maison de Thierry Henry, puis d’Ibrahim Afellay, sur les hauteurs de la ville. Au quotidien, Song prend des cours de catalan à raison d’une heure par jour. « C’est un peu comme le Corse en France », indique-t-il. Son hobby préféré ? Rester à la maison. Il accorde également beaucoup d’importance à « l’entraînement invisible ». « Je bois beaucoup d’eau minérale plate pour éviter les blessures ».

Ses tatouages, Notorious BIG, Makelele
Comme de plus en plus de footballeurs, Song fait passer des messages au travers des ses tatouages. Le premier fut pour le prénom de son fils, Nolan. Ensuite, son autre fils Kaylian, sa femme Olivia (près du cou), un bisou dans la même zone ainsi que le prénom de son père décédé quand il avait seulement trois ans. Son plat préféré ? Le Ndole, plat avec un légume typiquement camerounais et agrémenté de noix et de viande. Peu fan de lecture, Alex préfère écouter du rap, notamment Notorious BIG. Son joueur préféré ? Claude Makelele.