Accès direct au contenu

Il a peur

Avant le Shakhtar Guardiola tente un bluff pourri

A quelques heures de retrouver le Shakhtar Donetsk en quart de finale aller de Ligue des champions, l'entraineur du FC Barcelone Pep Guardiola, joue la carte de la peur. On y croit...

Avec quatorze titres toutes compétitions confondues depuis 2005, le Barça est très certainement la meilleure équipe de la dernière décennie. Pourtant, depuis quelques semaines, le club catalan montre quelques signes de fatigue. Le FC Barcelone ne gagne plus ses matchs par plus d’un but d’écart et Pep Guardiola le sait, son équipe n’est actuellement pas sur la même dynamique qu’auparavant. Ce mercredi, pour le quart de finale aller de la Ligue des champions, le Barça affronte le Shakhtar Donetsk et l’entraîneur des Blaugranas ne semble pas en confiance avant la rencontre.

Le Barça est «plus près de l’élimination»

Du coup, Pep Guardiola a bien compris qu'il a tout intérêt à calmer le jeu autour du Barça, annoncé grand favori face au Shakhtar. «Pour la première fois, je n'ai pas de bonnes sensations dans un tour à élimination. Ce que j'entends ne me plaît pas du tout. On parle peu du Shakhatr, le Championnat est déjà joué, nous sommes déjà en demi-finales... Les gens regardent au-delà, mais je crois qu'ils se trompent. On dirait qu'on est qualifié d'avance. J'ai la sensation qu'on est plus près de l'élimination que de la qualification». Ca, c'est un beau coup de bluff ou l'on ne s'y connaît pas.

Si Messi n’est pas au top, il sera sur le banc

Et Pep Guardiola va même jusqu'à tenter de nous faire croire que Leo Messi ne serait pas certain de débuter ! «Il faut voir comment il est à l'entraînement. On décidera en fonction de cela. Mais demain (mercredi), si on évolue avec des joueurs qui ne jouent qu'à moitié, le Shakhtar nous marchera dessus ! Demain, il faut qu'on ait les onze au top». Ok, donc il nous prend clairement pour des jambons...