Accès direct au contenu

Foot - Autres

FIFA : Sepp Blatter répond sèchement aux accusations !

Réélu le 29 mai pour un cinquième mandat à la tête de l’instance dirigeante du football mondial, Sepp Blatter avait finalement démissionné quatre jours plus tard. Alors que la FIFA est accusée de corruption de toutes parts, l’ancien président refuse d’être mis dans même sac que les fautifs, comme il l’a expliqué au magazine allemand Bunte : « J'accepte volontiers les critiques correctes et constructives, mais quand on dit que Blatter est corrompu parce que la FIFA est corrompue, alors je dis non. Quiconque tient de tels propos sans preuve devrait être envoyé en prison ».