Accès direct au contenu

Foot - Autres

Ballon d’Or : La fédération portugaise dénonce « un procédé truqué depuis le départ »

Messi et ses 4 ballons d'or

L’attribution du Ballon d’Or est au centre d’une polémique grandissante suite à la prolongation des votes. Entre accusations, remise en cause de sa légitimité et menaces de boycott, le Ballon d’Or a connu des jours meilleurs.

La menace de boycott de Cristiano Ronaldo portant sur sa venue à la cérémonie ne semble pas être le seul épisode retentissant de l’attribution du prochain Ballon d’Or. Aujourd’hui c’est au tour de la fédération portugaise de porter un coup de plus à la crédibilité de cette cérémonie. Allant jusqu’à parler de trucage, la fédération du football portugais monte au front et attaque.

Bayern Munich : «Cristiano Ronaldo a été héroïque mais Ribéry sera Ballon d’Or»

LA TRICHE EN LIGNE DE MIRE

Lors d’un entretien qu’il a accordé à la chaîne RTP, le président de la Fédération portugaise de football, Fernando Gomes, dénonce un processus défiant les lois de l’honnêteté : « Il ne nous semble pas transparent. L'extension du délai en raison d'un petit nombre de voix recueillies signifie que les gens ont cessé de croire dans un procédé qui est truqué depuis le départ » lance alors ce dernier. Rappelons que les votes qui devaient initialement être arrêtés le 15 novembre, ont été repoussés jusqu’au 29 novembre.

GOMES LE LUCIDE

La raison invoquée de ce report serait « un faible nombre de réponses de sélectionneurs, capitaines des équipes nationales et de représentants des médias ». De ce fait, Cristiano Ronaldo devrait pouvoir continuer de tracer son chemin vers cette récompense qui lui tend les bras, bien plus qu’elle ne le faisait il y a quelques semaines. Pour autant, Fernando Gomes n’escompte pas sauter d’enthousiasme : « Quand les gens ne croient plus au procédé, ils ne participent plus et ne lui accordent plus la valeur et la rigueur dont il a besoin » lâche t-il alors en guise de conclusion.

Articles liés