Accès direct au contenu

Ca se complique

Arsenal : les signaux inquiétants envoyés à Giroud

Olviier Giroud

Orphelins de Robin van Persie en attaque, les Gunners se seraient penchés avec attention sur le cas de Fernando Llorente. Olivier Giroud, auteur d’un début de saison mitigé avec Arsenal, pourrait voir son temps de jeu considérablement réduit.

Personne n’a réussi à faire oublier RVP. Ni Podolski, ni Giroud. Et malgré la bonne passe d'un Gervinho repositionné avant-centre, Arsène Wenger n'a pas l'intention de s'appuyer sur ce fragile équilibre. D'après le Daily Mail, le manager d'Arsenal a donné ses consignes et les émissaires londoniens vont passer les trois prochains mois à prospecter, un peu partout en Europe, à la recherche de la perle rare.

Peter Hill-Wood, le président du club, a confirmé à demi-mot l'information dans les colonnes du journal : « Si Arsène souhaite dépenser de l’argent cet hiver, alors effectivement, il sera en mesure de le faire. Les fonds sont à sa disposition. On est content de ce début de saison. Mais si le manager pense qu’il faut renforcer l’équipe en janvier, alors il en aura les moyens. » Fernando Llorente, en froid avec Marcelo Bielsa à Bilbao, serait la piste privilégiée. Les Gunners seraient ainsi prêts mettre 45 millions d'euros sur la table pour l'enrôler.

Un simple « complément » ?
Alors certes, l’ex-Montpéllierain a rarement été titulaire depuis son arrivée du côté de l’Emirates Stadium (trois titularisations en sept apparitions). Mais le constat est là, Wenger n'est pas satisfait de son rendement. Le Daily Mail appuie même l'hypothèse que Giroud n'avait pas été recruté pour remplacer Robin van Persie. Le meilleur buteur de Ligue 1 la saison passée (21 réalisations) devait être un « complément », et non le fer de lance des Gunners.

Et en cas d'arrivée d'un profil similaire au sien -ici, Llorente- Olivier Giroud serait relégué à coup sûr sur la touche. Inquiétant pour le Français.