Accès direct au contenu

Duel fratricide

Arsenal : Giroud enterre Lloris

Olivier Giroud

Titulaire lors de la réception de Tottenham à la pointe de l’attaque des Gunners, Olivier Giroud a participé à faire passer un après-midi compliqué à Hugo Lloris. Pourtant, le gardien des Spurs a fait le job.

Contre un Tottenham réduit à 10 au bout de 18 minutes suite à l’expulsion idiote d’Adebayor, Olivier Giroud a été exemplaire. Combattant, utile, puis décisif, l’ancien joueur de Tours et Montpellier a scoré face à son capitaine de sélection. Un duel qui tourne à l’avantage du buteur, alors que le portier a pourtant repoussé l’échéance.

Giroud, la plaque tournante des Canonniers


Il en aura fallu du temps pour qu’Olivier Giroud soit adopté par le public. Si sa générosité et son volume de jeu n’ont jamais fait défaut, sa maladresse a longtemps plombé son début de carrière anglaise. Aujourd’hui, il est devenu l’attaquant référent des Gunners. Point de fixation, il génère autour de lui le mouvement des petits milieux de terrain d’Arsenal, ainsi que des latéraux. L’équipe a appris à jouer avec les qualités de Giroud et vice versa. Une fois qu’il a fait remonter le bloc, le buteur de Vicente Calderon face à la Roja a cette capacité à vite sprinter au but pour être dans la surface et finir les actions. Face à Tottenham, il a encore une fois fait tourner en bourrique la défense adverse.

Pourtant, sur ses deux premières occasions, l’attaquant a manqué de vivacité, et William Gallas avait refait son retard pour empêcher le face à face. Mais l’ascendant était pris dans le jeu, dans le jeu long ou dos au but. A la 31ème minute, sur un coup franc d’Arteta, sa tête était magistralement claquée par Lloris. 10 minutes plus tard, sur un ballon déposé par un très bon Sagna, le meilleur buteur en titre de la L1 cadrait sa tête…mais son coéquipier chez les Bleus captait le ballon. Partie remise. Dans les arrêts de jeu de la première période, Cazorla débordait superbement et centrait en retrait, le buteur des Londoniens, après son doublé face à Fulham, faisait trembler les filets encore une fois dans un derby. Lloris s’inclinait pour le 3-1. Et pourtant….


Un rempart lâché par ses gardes


Le gardien de l’équipe de France n’avait pas démérité. Pendant un quart d’heure il n’avait même pas touché un ballon. Et sur l’égalisation de Mertesacker, à la 24ème, il n’avait pas encore eu d’arrêt à faire. La tête de l’Allemand était imparable. Tout comme les 4 autres buts de l’après-midi. La défense des Spurs a complètement laissé son gardien à l’abandon. A la 31ème minute, son arrêt sur la tête de Giroud était sublime. Quand il bloque une tête du même attaquant, il rattrape encore une erreur.

Hugo est sorti dans les pieds, Hugo a dégagé pour soulager sa défense, mais Hugo a dû s’incliner 5 fois sans avoir fait la moindre bourde. Une frustration extrême, mais logique quand on voit un Gallas si peu en jambe et un duo Sandro / Huddlestone poreux dans un milieu qui a pris l’eau. Surtout, la bêtise d’un Adebayor qui prend un carton rouge sur un tacle à 50mètres des buts, alors son équipe mène 1-0, a pipé les donné du match. La question est de savoir maintenant ce que Villas-Boas retiendra de ce match. Le fait que son gardien ait évité deux ou trois buts de plus, ou la terrible indigence de son bloc défensif ? Si le gardien des Bleus devrait jouer à la Lazio jeudi, la vraie réponse naitra de la composition des Spurs face à West Ham, dimanche.

Par Ryad Ouslimani