Accès direct au contenu

Foot - Angleterre

Villas-Boas : « Pas égocentrique au point de considérer qu’il s’agit d’un succès personnel »

Engagé par Chelsea à l’été 2011 pour succéder à Carlo Ancelotti et précédé d’une réputation flatteuse après ses nombreux succès à la tête du FC Porto, André Villas-Boas ne s’est pas montré à la hauteur du défi lancé par Roman Abramovitch qui l’a remercié quelques mois seulement après son arrivée. Moqué de toutes parts, notamment en Angleterre, le technicien portugais a dû faire face à la défiance générale quand il s’est vu confier la destinée de Tottenham après le départ d’Harry Redknapp. Actuel troisième de Premier League, le « Special Two » a semble-t-il réussi son pari mais ne s’en gargarise pas et assure qu’il n’en tiendra pas rigueur à ses détracteurs.

« Les joueurs sont extrêmement concernés »

« A la fin de la saison, je ne serai pas égocentrique au point de considérer qu’il s’agit d’un succès personnel, a-t-il lancé au micro de SkySports. Ce n’est pas mon genre. Tout ce que j’espère c’est qu’à la fin de la saison nous soyons à même d’atteindre les objectifs du club. (…) C’est probablement à cette période que les choses ont basculé l’année dernière, mais je pense qu’avec la volonté sans faille de cette équipe, nous sommes capables de rebondir. Les joueurs sont extrêmement concernés, probablement à cause de ce qu’ils ont vécu l’année dernière, et ils veulent participer à la prochaine Ligue des champions coûte que coûte. »