Accès direct au contenu

Foot - Manchester United

Manchester United : Rooney répond à Ferguson

Pas épargné par les révélations de Sir Alex Ferguson dans son autobiographie parue récemment, Wayne Rooney a évoqué son ancien entraîneur, sans en rajouter.

Les révélations de Sir Alex Ferguson lors de son autobiographie parue cette semaine ne sont pas tombés dans l’oreille de sourds. Mis en cause par le manager écossais, Roy Keane avait par exemple répondu avec véhémence à son ancien mentor. Également cité par le néo-retraité, notamment dans le cadre de son vrai-faux départ en 2010 ou de ses tentatives d’influencer le mercato mancunien, Wayne Rooney a profité de la victoire de Manchester United en Ligue des Champions hier soir face à la Real Sociedad pour donner son point de vue sur la question.

« C’EST LE PASSÉ, JE REGARDE VERS L’AVENIR »

« Ferguson est revenu et a ressorti à sa façon l'histoire selon laquelle j'aurais demandé à partir. Il a le droit d'avoir son avis. Je ne l'ai pas vu depuis qu'il est parti à la retraite et je m'épanouis avec l'entraîneur actuel. Tout le reste, cela ne me préoccupe pas. C'est le passé, je regarde vers l'avenir », a confié la star anglaise après la rencontre.

« BEAUCOUP DE NOS JOUEURS SONT AFFAMÉS »

Rooney est également revenu sur la prestation des siens hier soir, une courte victoire très importante en vue de la qualification pour les huitièmes de finale. « Ce soir on aurait pu l’emporter par 3, 4 ou 5 à 0 mais on est content d'avoir gagné. On l'a amplement mérité. On a bien défendu et cela fait toujours plaisir de ne pas encaisser de but. On s'est procuré de nombreuses occasions mais on les mettra au fond un autre jour. On a marqué tôt et on aurait dû être à 2-0 à la pause. Le match aurait ensuite été plus confortable pour nous. Mais on n'y est pas arrivé et on a repris un peu lentement ensuite. On travaille pour le bien de l'équipe. On a beaucoup de nos joueurs qui sont affamés. Les résultats ne sont pas ceux espérés mais on travaille pour corriger ça », a-t-il ajouté.

Articles liés