Accès direct au contenu

Foot - Manchester City

Manchester City : Nasri ne regrette pas le départ de Mancini

Samir Nasri, Manchester City

Bien plus tranchant cette saison que l’année dernière, Samir Nasri a souligné l’importance de Manuel Pellegrini dans son changement d’attitude.

Alors que Manchester City a effectué un spectaculaire rapproché au classement de la Premier League en étrillant la défense d’Arsenal ce samedi à l’Etihad Stadium (6-3), les Citizens peuvent compter sur un Samir Nasri de retour à son meilleur niveau, bien loin des standards de l’an dernier, où le milieu offensif n’était que l’ombre de lui-même. Pour l’international français, le départ de Roberto Mancini et l’arrivée de Manuel Pellegrini ont joué un rôle capital dans son retour au premier plan.

 « J’AI RENCONTRÉ UN ENTRAÎNEUR QUI ME COMPREND »

« J’ai rencontré un entraîneur avec qui je parle régulièrement et qui me comprend. Ce que j’aime avec lui, c’est qu’il veut tout savoir, même en-dehors du football, comment tu vas dans ta vie, tout ça… C’est assez important pour un entraîneur de connaître ce genre de choses, comme un psychologue », a confié l’ancien Marseillais dans les colonnes du Daily Mail, avant de comparer le Chilien avec son ancien mentor, Arsène Wenger.

« PELLEGRINI ME RAPPELLE ARSÈNE WENGER »

« Il me rappelle Arsène Wenger dans la manière dont il travaille à l’entraînement. Il a aussi la même approche dans la manière avec laquelle il s’adresse aux joueurs et leur dit quand les choses sont bien et quand elles sont mauvaises. Mais c’est toujours constructif et tu sais toujours ce qu’il attend de toi. Je sens qu’il me fait confiance et me donne des responsabilités sur le terrain, et quand vous avez un entraîneur comme ça vous voulez lui rendre ce type de confiance », a-t-il ajouté.

Articles liés