Accès direct au contenu

PROBLEMES EN MOINS

Ancelotti regle les cas drogba et malouda

le10sport

L'entraîneur de Chelsea ne perd pas de temps. Il a déjà trouvé un remplaçant à son attaquant ivoirien pendant la CAN et a répondu par l'offensive aux attaques ciblées du milieu de terrain français.

Ils se passent de sacrées journées dans le quartier londonien huppé de Chelsea. Longues et pleines pour Carlo Ancelotti, surtout en ce mois de janvier. L'entraîneur des Blues, quelque peu inquiété suite à un mauvais passage en fin d'année civile, a repris le dessus grâce à une qualification tonitruante en Cup face à Watford (5-0). Un succès pris comme une bouffée d'oxygène car l'avenir à court terme de Chelsea risque d'être perturbé. D'abord par la CAN, qui aimante une bonne partie de ses joueurs. Tout en haut de la liste, Didier Drogba. L'absence de Didier Drogba, qui réalise une saison de rêve (14 buts en Premier League) se fera logiquement sentir. Détrompez-vous. Ancelotti a trouvé une parade qui s'appelle Daniel Sturridge. L'attaquant anglais, transfuge de Manchester City en juillet dernier, est l'un des joueurs les plus prometteurs du Royaume.

Traitement spécial
Sturridge a mis du temps à percer (il est arrivé en perte totale de confiance) mais ses deux buts face à Watford (ses premiers en 8 apparitions sous le maillot londonien dont 5 comme remplaçant) témoigne de ses progrès. Arrivé trois jours après Yuri Zhirkov, Sturridge s'est serré les coudes avec le Russe, blessé au genou, et a pris son temps avant de refaire son surface. «Daniel a un potentiel hors norme et possède de vraies qualités d'attaquant. Il nous sera très utile au mois de janvier. Sans Drogba, il est important qu'il arrive en bonnes conditions physiques. Il a réalisé un très bon match (ndlr : il a été remplacé à la 70e minute de jeu par Borini) et a marqué deux buts, c'est toujours bon pour la confiance», confirme son entraîneur.

Malouda a parlé avec Ancelotti
Ce même Ancelotti qui n'a pas tardé à réagir aux propos de Florent Malouda tenus dans L'Equipe de samedi. L'international tricolore se plaignait de son faible temps de jeu tout en regrettant de jouer au poste de Frank Lampard. Son coach ne lui en a pas tenu rigueur puisqu'il l'a inclus dans son onze de départ en Cup. Une pointe de rancune est toutefois de ses mots diffusés sur la BBC à l'égard de son remplaçant préféré : «J'ai parlé avec Malouda avant le match contre Birmingham et lui ai expliqué ma position le concernant. Il m'a également donné la sienne. Pour moi, ce débat était terminé. Après cela, il a parlé dans la presse mais il n'y a pas de problème. C'est normal qu'un joueur veuille disputer tous les matches et surtout les plus importants. Pour nous, pour moi, Malouda est un élément important».