Accès direct au contenu

You lose

Allemagne - Portugal : les notes des Portugais

Cristiano Ronaldo

Concentrés et sérieux, les Portugais ont toutefois manqué de réussite dans le dernier geste. Un nul aurait été plus mérité. Il faudra garder cette base de travail pour affronter le Danemark dès mercredi.

Patricio (6.5) : Rassurant dans ses prises de balle et dans ses sorties aériennes, il n'a pas pris de risque et réalisé un match idéal. Si ce n'est ce but encaissé, mais il n'y peut rien.

Pepe (5,5) :  Juste avant la mi-temps, sa frappe puissante et enroulée s’écrase sur la barre. Loin de Gomez sur le but, il ne pouvait pas imaginer que la balle serait contrée par son coéquipier. Fautif ?

Pereira (5) : Présent dans les duels et rarement dépassé sur son côté. il est à l'image de son équipe : sérieux mais manquant de punch.

Bruno Alves (4) : Très discret, trop sans doute dans son secteur. Il n'a pas permis de mettre le jeu portugais vers l'avant.

Coentrao (5) : Souvent esseulé sur son côté gauche. Centres souvent imprécis même si techniquement il n'y a rien à dire. Averti sur un tacle sévère sur Schweinsteiger. Nombreuses percées dans le centre à l’origine de situations dangereuses.

Nani (6,5) : Sans doute le meilleur côté Portugais, il apporte sa dangerosité à chaque possession de balle. Mais il a été régulièrement stoppé par la défense allemande dans ses montées. De nombreux centres dont un aurait pu lober le gardien allemand mais la barre est à nouveau là.

Meireles (6,5) : Un vrai guerrier, tantôt sur son côté pour stopper les offensives allemandes, tantôt de la tête sur les centres. Toutefois, il n'a pas beaucoup pesé sur le jeu.

Moutinho (5,5) : Il distribue des ballons de valeur comme celui pour Ronaldo à la 64’. Mais lui aussi trop discret. Limite sur ses tâcles.

Veloso (4) : Rien à dire. Ni bon, ni mauvais

 Ronaldo (5) : Quand Cristiano Ronaldo décidera d'être plus altruiste dans son jeu, le Portugal gagnera. Preuves à l'appui : les deux situations les plus dangereuses en fin de match naissent d'une passe de ce dernier. Valera avait même la but de l'égalisation au bout du pied (88'). Boateng a passé de mauvais moments quand même.

Postiga (5,5) : Averti en début de match, il n'a jamais vraiment pu se mettre en valeur dans ce match. Correct