Accès direct au contenu

Risque

Algerie Ghezzal reconverti defenseur

le10sport

La sélection algérienne n'en finit pas de voir son ossature chamboulée. Après l'éviction de Yazid Mansouri et la promotion d'Antar Yahia en tant que patron des Fennecs, Rabah Saâdane pourrait procéder à un nouveau changement de taille.

Vivement critiqué pour son manque d'efficacité, l'attaquant de Sienne, Abdelkader Ghezzal pourrait débuter la rencontre de dimanche, face à la Slovénie, en tant que ...défenseur. Aussi surprenante soit-elle, cette hypothèse semble sérieusement prendre forme, selon une source très proche du sélectionneur algérien. «Ghezzal est en manque de confiance. Nous sommes convaincus qu'il pourra s'adapter au poste de défenseur et se montrer plus utile qu'actuellement. Ce n'est pas facile à faire accepter cette option à certains cadres de l'équipe, mais il nous reste deux jours pour y parvenir».

Basé à San Lameer, le onze algérien connaît une effervescence en interne qui pourrait s'avérer à double tranchant. Conscient que certains de ses choix sont critiqués en interne et que l'intimité du "groupe Algérie" est relatée dans plusieurs journaux algériens, souvent par les joueurs eux-mêmes, Cheikh Saâdane serait à bout de nerfs... «Certains membres de la délégation propagent des informations confidentielles à des médias téléguidés qui se font eux-mêmes descendre en flammes. Tout le monde sait très bien que Saâdane n'est pas pris pour un foudre de guerre, mais bon dieu, c'est quand même lui qu'il nous a qualifié au Mondial. Peu importe qu'il ne possède pas une forte personnalité. L'essentiel, c'est qu'il termine sa mission correctement et dignement.» «Ce n'est pas gagné», nous a confié un joueur cadre de l'équipe.