Accès direct au contenu

Espoir à maturité

Algerie Foued Kadir au nom du pere

le10sport

Foued Kadir, le milieu Valenciennois, est passé du statut d'espoir à celui de mondialiste. A 26 ans, il pourrait devenir la révélation algérienne en Afrique du sud. Il lui faut maintenant convaincre son sélectionneur.

Il ne s'y attendait certainement pas, pourtant, le talentueux milieu de terrain valenciennois, Foued Kadir, disputera bel et bien le mondial avec l'Algérie. Ancien espoir algérien, le martégal (26 ans)-auteur d'une bonne deuxième moitié de saison avec les Nordistes- se sait désormais attendu au tournant. Placé en concurrence avec Medhi Lacen et Yazid Mansouri, Foued Kadir bénéficie au même titre que le sochalien Ryad Boudebouz d'un gros facteur "confiance" émanant du staff technique. "C'est un joueur en forme. Il a disputé toute la deuxième partie de championnat de Ligue 1 avec son club, ce qui n'est pas le cas de nombreux de nos joueurs. Nous savons que nous pourrons compter sur lui, voire le titulariser face à la Slovénie si Mansouri et Lacen ne sont pas au point. Mais, pour l'instant, nous attendons de le voir à l'oeuvre face aux Emirats Arabes Unis, samedi", nous confiait ce matin un membre du staff technique algérien.

 "Un immense honneur"

Fierté de la famille Kadir, Foued pourra compter sur son premier supporter, en Afrique du Sud, son ...père. Originaire des Bouches-du-Rhône, "Papa Kadir" ne raterait pour rien au monde les débuts officiels de sa progéniture. Impatient de démontrer tout le bien qu'on pense de lui, Foued Kadir nous a confié son immense émotion de faire partie de cette aventure. "Porter le maillot algérien, j'en rêvais depuis tout gamin. Aujourd'hui, c'est chose faite, mais je ne compte pas m'arrêter là. J'ai terriblement envie de me donner à fond pour cette sélection et ses millions de fans. C'est un immense honneur de faire partie des mondialistes. Quand je pense qu'on m'avait dit que les conditions de préparation laisseraient à désirer... C'est bien tout le contraire. Nous disposons de toutes les commodités nécessaires et bien plus encore !" se réjouissait le valenciennois, fan de l'Entente de Sétif, l'un des clubs phares en Algérie.