Accès direct au contenu

C’est pas gagné

À Moscou des saluts nazis après la mort d’un supporteur

Des incidents ont largement émaillé l'hommage rendu au supporteur décédé début décembre. La Russie n'est visiblement pas prête pour 2018.

L'hommage rendu hier au supporteur de Spartak Moscou tué par balle le 6 décembre dernier a dégénéré en émeute. Cinq mille supporteurs s'étaient massés près du Kremlin en hommage à Egor Sviridov. Le rassemblement n'était pas autorisé mais cela n'a pas empêché les supporteurs d'investir la place du Manège. Soutenue par des ultranationalistes, la maniestation fut le théâtre de slogans racistes et de saluts nazis qui font désordre.

Mauvaise pub pour 2018

Dix jours après la désignation par la FIFA de la Russie comme pays hôte de la Coupe du Monde 2018, ces incidents prouvent que Moscou a encore du travail avant de pouvoir accueillir sereinement les milliers de supporteurs du monde entier.