Accès direct au contenu

Fair-play financier

« Paris et City, amusez-vous jusqu’en 2014 ! »

aurelio de laurentiis

Le président de Naples, Aurelio De Laurentiis, n’a pas mâché ses mots dans un entretien accordé au Corriere Dello Sport. Tout le monde en a pris pour son grade, à commencer par le Milan AC et l’Inter.

« J’ai entendu dire que Milan et l’Inter sont désormais pauvres… Avec 200 millions de chiffre d’affaires ? Ils doivent surtout apprendre à dépenser mieux, pour ne pas donner des salaires de 18 millions d’euros par an », a signalé le président de Naples. Mais De Laurentiis n’a pas occulté le PSG et sa folie dépensière, qu’il estime d’un autre temps, avec l’instauration future de la règle du fair-play financier.

Attention au fair-play financier

« Regardez le PSG et Al-Thani… Mais qui c’est Al-Thani, qui connaît le propriétaire du Qatar ? Il arrive dans le football et il a besoin de visibilité. Il doit alors acheter et surenchérir de façon spectaculaire. Je le dis : Paris et Manchester City, amusez-vous jusqu’en 2014. Peut-être que City a remporté le titre et que Paris ou Manchester City remporteront après la Ligue des champions. Et alors ? Ils représentent une ancienne façon de faire dans le football ». Une façon de faire dont le Napoli a pourtant profité cet été en vendant Lavezzi à Paris pour 31 millions d'euros, bonus compris…