Accès direct au contenu

C’est beau de rêver

Vuelta : L’incroyable erreur de Marcos Garcia

Marcos Garcia

Hier, lors de la quatrième étape de la Vuelta, entre Barakaldo et Valdezcaray, un évènement assez original s'est déroulé. L'Espagnol Marcos Garcia a levé les bras en arrivant sur la ligne alors qu'il a terminé... quatrième.

Marcos Garcia. Ce nom vous est surement inconnu. En effet, ce n'est pas le cycliste espagnol le plus connu du peloton. D'autant plus qu'il appartient à une équipe espagnole de Continental Tour (la deuxième division du cyclisme), la Caja Rural. Souvent aligné sur les courses de l'autre côté des Pyrénées, il n'a pas encore ébloui le monde du cyclisme (44ème de la Vuelta en 2010). Pourtant, depuis hier, le grimpeur de 25 ans est sous le feu des projecteurs, grâce à une performance pour le moins inattendue.

Il lève les bras alors qu'il est quatrième

Lors de la 4ème étape du Tour d'Espagne, qui s'achevait en haut de la montée de Valdezcaray, Garcia s'est montré à son avantage réussissant à résister aux attaques des principaux favoris, Alberto Contador en tête. Le natif de San Martin a même eu le luxe de reprendre du temps à son compatriote et à son adversaire direct Chris Froome. Dans les derniers hectomètres de la montée, il s'est arraché du peloton des favoris, avec d'autres coureurs comme Nicolas Roche. Le coureur Caja Rural a ensuite devancé l'Irlandais de l'AG2R-La Mondiale au sprint, levant les bras sur la ligne. Un acte habituel, sauf que c'était sans compter sur les trois coureurs qui avaient terminé l'étape avant lui. En effet, Marcos Garcia n'avait pas gagné comme il le pensait, mais a bel et bien terminé quatrième. Une mésaventure qui lui a permis de se faire connaître, et dont il devrait entendre parler pendant longtemps. 
Rémi dos Santos