Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France - A. Schleck : « J’ai encore des choses à faire sur un vélo »

Andy Schleck, Trek

Une nouvelle fois malchanceux sur le Tour de France, lui qui a dû quitter la course suite à une rupture des ligaments croisés, le Luxembourgeois Andy Schleck refuse pour le moment de parler de retraite anticipée, lui qui n’a jamais retrouvé le niveau qu’il lui avait permis de remporter le Tour 2010 après le déclassement d’Alberto Contador. « Abandonner le Tour comme ça, c'était horrible. Je suis resté dans le bus, les larmes aux yeux car je savais que je ne pourrais pas monter sur le vélo. (…) Je me sentais bien sur le Tour, ma forme était bonne, mais je suis obligé d'accepter la situation et de regarder en avant. Je veux continuer. Je sens que j'ai encore des choses à faire sur un vélo. Je ne veux pas m'arrêter à cause d'une chute. Un moment, je me suis dit que c'était fini mais je ne veux pas abandonner comme ça. Ce n'est pas comme ça que je veux que les gens se souviennent de moi. Dès que je le pourrai, je repartirai. J'ai juste été malchanceux sur le Tour, comme je l'ai été ces trois dernières années. Mais je suis sûr que je peux revenir, j'ai besoin d'y croire », a-t-il confié à Cyclingnews.