Accès direct au contenu

Tour de France

Tour de France : RadioShack se défend

Frank Schleck

RadioShack a publié un communiqué pour préciser qu’elle n’avait pas prescrit le produit retrouvé dans les analyses de Frank Schleck : « Après avoir été informé par l’UCI de la présence de Xipamide dans l’échantillon d’urine de Frank Schleck prélevé le 14 juillet, l’équipe a décidé de retirer immédiatement le coureur du Tour de France. Même si un échantillon "A" anormal n'impose pas cette mesure, M. Schleck et l'équipe pensent que c'est la bonne chose à faire pour que le Tour de France continue dans le calme et que Frank Schleck prépare sa défense dans les délais réglementaires. Pour ce qui est du Xipamide, l’équipe tient à préciser ceci : le produit n'est présent dans aucun des médicaments qui ont été prescrits par l'équipe. La raison de la présence de Xipamide dans l'échantillon d'urine de M. Schleck n'est pas claire pour l'équipe. Pour le moment, l'équipe ne peut donc pas expliquer le résultat positif. Cependant, l’équipe est pleinement déterminée à coopérer avec les agences anti-dopage afin de résoudre ce problème. »