Accès direct au contenu

Héros

Tour de France : les photos censurées de Sorensen

Chris Anker Sorensen

Si la 17e étape du Tour de France a surtout valu par l’« affaire Wiggins-Froome », il ne faut surtout pas zappé la leçon d’héroïsme laissée par Chris Anker Sorensen. Le Danois, ensanglanté, revient de loin.

En réalisant un numéro spectaculaire pour s’adjuger la 17e étape, la dernière en montagne, entre Bagnères-de-Luchon et Peyragudes, Alejandro Valverde a remporté le prix de la combativité. C’est mérité. Mais pourquoi ne pas l’avoir conjointement donné à Chris Anker Sorensen ? Le Danois de la Saxo Bank a juste été énorme pendant les 143,5km du jour. Au début, Sorensen faisait la course en tête mais a finalement terminé 24e à 4’10. Quand on sait ce qu’il a traversé, c’est exceptionnel. Dans la descente du col des Ares, celui-ci s'est en effet coupé à la main gauche après avoir tenté de retirer un journal coincé dans ses rayons alors qu'il était au taquet.

Terminator
Un vrai cadeau empoisonné puisqu’il souffre depuis « de profondes coupures à l'annulaire et à l'auriculaire gauches ». En gros, il a failli perdre un doigt. Thomas Voeckler, ignorant son état, l’a dévisagé comme s’il s’agissait d’un Alien quand il l’a vu débouler en fin d’étape. Ci-dessous, les photos prises de lui à son arrivée sont effectivement impressionnantes. Jeudi soir, Sorensen a donc été transféré à l'hôpital de Toulouse pour se faire opérer. Le « Terminator » de cette édition 2012 sera-t-il au départ de Blagnac pour la 18e étape ? Fort possible. Encore 14e au classement général (à 18’34), le Danois a peut-être encore des idées derrière la tête.