Accès direct au contenu

Déclaration

Tour de France : Hinault dresse son bilan

A trois étapes de la fin du Tour de France, Bernard Hinault, dernier Français vainqueur de la Grande Boucle, dresse un bilan des trois semaines de courses. « Le Tour a été déssiné pour avantager les rouleurs cette année. Mais au départ, personne ne savait qu'Alberto Contador n'allait pas être au départ. Et on misait sur une confrontation rouleur-grimpeur. Il a été bien pensé mais ce sont les coureurs qui en disposent. Et puis, il n'y a ni Andy Schleck, ni Alberto Contador. La Sky comme l'US Postal? C'est un peu la même chose. A partir du moment où tu ne peux pas les attaquer, et où, dès qu'il y a l'occasion, c'est eux qui contrent, tu roules un peu avec le couteau sous la gorge » a déclaré 'le Blaireau" au Monde.