Accès direct au contenu

Cyclisme

Armstrong réclame lannulation des poursuites

Suspendu de toute compétition depuis le 13 juin par l’agence anti-dopage américaine, qui lui reprochait des manipulations sanguines, à l’aide d’EPO ou de transfusions, Lance Armstrong a répondu aujourd’hui, en réclamant l’abandon de la procédure, faute de preuve. Son avocat, Robert Luskin, point également l’absence de preuve.