Accès direct au contenu

Tennis

Tennis - Wawrinka : «J’aurais bien pris un gin-tonic mais je n’avais pas le droit !»

Si Stan Wawrinka s'est qualifié contre Rafael Nadal dans la nuit de vendredi à samedi à Paris, le Suisse a demandé qu'on lui serve une boisson bien particulière lors d'un changement de côté.

Après avoir attendu que tous les autres quarts de finaliste jouent leur rencontre, Stan Wawrinka et Rafael ont pu fouler le court en fin de soirée. Après deux tie-break accrochés, le Suisse a décrocher son billet pour les demi-finales en finissant son match dans la nuit de vendredi à samedi (7-6, 7-6). Pour rester dans son match, le quatrième mondial a demandé quelque chose de bien précis lors d'un changement de côté.

Wawrinka aurait bien voulu un gin-tonic

Alors que Stan Wawrinka et Rafael Nadal ont terminé leur match dans la nuit de vendredi à samedi, le Suisse a commandé une chose bien précise lors d'un changement de côté. Pendant le premier set, le n°4 mondial a demandé à ce qu'on lui serve un café mais il aurait bien voulu une boisson alcoolisée. Mais pas question que ce soit un ramasseur de balle qui s'y colle. Un groom est venu personnellement posé la tasse à côté de l'Helvète comme dans de nombreux palaces parisiens. « Il était tard, il fallait se réveiller un peu ! (il sourit) L’arbitre m’a dit que je pouvais commander un club sandwich aussi ! C’est sympa comme endroit ici, il y a un canapé, une petite table, une petite lampe, un peu de musique... On est vendredi soir, j’aurais bien pris un gin-tonic mais je n’avais pas le droit ! », a-t-il ironisé après la rencontre.

Articles liés