Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : « Avant j’étais obligé de prendre trois menus au McDo ! »

Uini Atonio, XV de France

Arrivé en novembre dans le groupe de l’Équipe de France, Uini Atonio doit faire énormément d’efforts afin de s’adapter au niveau international.

Il y a encore un an, il évoluait en Pro D2 et personne ne le connaissait, c’est désormais la nouvelle sensation du XV de France ! Il faut dire qu’Uini Atonio est un véritable colosse, dont les mensurations ne cessent d’être citées (1m97 pour 144kg). Pilier droit du Stade Rochelais, le néo-zélandais d’origine n’a pas tardé à attirer l’attention du staff de l’Équipe de France, qui a décidé de l’intégrer au mois de novembre dernier. Désormais il doit faire des efforts pour s’adapter au plus haut niveau mondial…

« TOUS LES JOURS JE ME DIS QUE LA BALANCE EST CASSÉE ! »

Simple et toujours le sourire aux lèvres, ainsi est le nouveau colosse du XV de France. Le joueur de 24 ans s’est confié dans les colonnes de l’Équipe, concernant la découverte du niveau international. « L'année dernière, je jouais en Pro D2. En trois mois, j'ai été obligé de changer de but, déjà pour jouer en Top 14. Et trois mois après, c'était encore un niveau au-dessus » a expliqué Uini Atonio. « Par rapport à novembre, j'ai perdu trois kilos. En septembre, j'étais à 146 kg. Mais ça ne se voit pas trop. Même moi je n'y crois pas. Je me dis : "T'as même pas changé !" Tous les jours, je me dis que la balance est cassée. Je travaille avec le diététicien de l'équipe de France. Il me dit : "Mange comme d'habitude, mais un peu moins. Si t'as faim le soir, prends un fruit, pas un biscuit." Moi, avant, au McDo, je ne pouvais pas prendre qu'un menu, j'étais obligé d'en prendre trois. J'essaie de manger équilibré pendant dix jours, et le onzième je me fais plaisir. Mais je sais que le jour d'après, ça va être dur ».

Articles liés