Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Ce protégé de Mourad Boudjellal qui risque la prison avec sursis !

Steffon Armitage, RCT

Mourad Boudjellal a de quoi s’inquiéter pour l’un de ses cadres qui risque de gros soucis avec la justice. Le tribunal correctionnel de Toulon a étudié son cas.

Steffon Armitage risque gros. Le 13 décembre, le 3ème ligne du RC Toulon a fait des siennes dans une boite de nuit et frappant une personne puis en le menaçant de ne pas porter plainte. Le tribunal correctionnel de Toulon a rendu son verdict.

Rugby - Top 14 : Mourad Boudjellal réagit après la garde à vue de deux joueurs du RCT !

PRISON AVEC SURSIS REQUISE

Présent ce mardi au tribunal, Steffon Armitage a contesté les faits : « Je conteste les faits qui me sont reprochés. Je ne me souviens de rien. Je ne me souviens pas d'avoir frappé quelqu'un. J'étais vraiment alcoolisé et j'ai l'impression que je suis tombé involontairement sur la victime et j'ai pu ainsi la blesser à cet instant-la sans le faire exprès. Une chose est sûre, je regrette infiniment d'avoir été saoul ; je suis un joueur professionnel et en tant que tel, on doit avoir un comportement exemplaire. » Mais comme le révèle La Provence, le procureure de la République déplore « l'omerta du personnel de l'établissement au sein duquel ont eu lieu les faits du 13 décembre et la conviction que les gens mis en cause ne prennent pas leurs responsabilités aujourd'hui. Tout cela entache forcément ce dossier » et requiert ainsi une peine d'emprisonnement de 5 à 6 mois assortie du sursis et une amende de 5 000 euros. Mourad Boudjellal ne doit pas être rassuré par ce verdict.

Articles liés