Accès direct au contenu

Foot - PSG

RC Lens/PSG : Quand le gouvernement ajoute son grain de sel sur l’arbitrage…

RC Lens - PSG

Alors que l’arbitre de la rencontre RC Lens/PSG a beaucoup fait parler de lui vendredi soir au Stade de France, le secrétaire d’État chargé des Sports n’a pas manqué de souligner les gros problèmes de l’arbitrage français. Explications.

Avec pas moins de trois expulsions discutables et des décisions particulièrement litigieuses prises durant la rencontre entre le RC Lens et le PSG vendredi soir (1-3), Nicolas Rainville a fait couler beaucoup d’encre. Interrogé au micro d’I-Télé ce samedi, le secrétaire d’État chargé des Sports Thierry Braillard est revenu sur la performance de l’homme en noir, qu’il n’a pas manqué de pointer du doigt.

« IL Y A DES PROBLÈMES »

« L’arbitrage français ne se porte pas bien, il n’y avait pas d’arbitre français à la Coupe du monde d’ailleurs. Je vois que l’année dernière il y a eu des problèmes, que cette année il y a des problèmes. Le statut de l’arbitre est une question que les instances du football vont devoir se poser. Ne faut-il pas professionnaliser définitivement les arbitres ? La question est posée», assure le membre du gouvernement, qui fait probablement référence à l’expulsion d’Edinson Cavani côté PSG vendredi soir.

« CE N’EST PAS MÉRITÉ »

Le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, avait déjà haussé le ton à ce sujet vendredi soir : « Je ne veux pas parler de l’arbitre. Les médias en parleront. Il n’y a pas de carton rouge pour Cavani, ce n’est pas mérité. Mais je ne veux pas en parler. Je ne comprends pas le carton jaune non plus. Ce n’est pas normal. C’est difficile. Nous avons gagné, nous continuons. Les joueurs veulent vraiment gagner le championnat, l’entraîneur aussi, les supporters également ».

Articles liés