Accès direct au contenu

Foot - Manchester United

Rachat, menaces de mort… Manchester United au cœur d’une enquête du FBI

Le FBI a enquêté sur des menaces dont le défunt Malcolm Glazer et sa famille ont fait l'objet lorsqu'ils étaient en train de racheter Manchester United. Les autorités ont toutefois classé l'affaire, l'identité de la source étant inconnue.

Manchester United occupe le terrain médiatique depuis de longues semaines. Alors que les Mancuniens relèvent la tête en Premier League, en témoigne leur victoire contre Everton (2-1) dimanche, une affaire vient de sortir des cartons du FBI. L'administration américaine a enquêté sur la nature de menaces dont la famille Glazer a été victime.

Mercato - Manchester United : Quand Cristiano Ronaldo a fait passer un joueur de MU pour un «p….. de clown» !

DES MENACES PERPÉTRÉES PAR DES SUPPORTERS DE MUA en croire le , qui relaie l’information sur son site internet, la famille Glazer propriétaire de Manchester United et de l’équipe Tampa Bay en NFL ont fait l'objet de menaces de mort lors du rachat du club anglais. Des menaces perpétrées par certains individus se définissant comme des supporters des Red Devils. D’après les indiscrétions du tabloïd britannique, le FBI a dévoilé un rapport de plus de 120 pages, relatant des emails et des coups de fil passés aux membres de la famille Glazer.

PLUSIEURS COUPS DE FIL AU BUREAU DES GLAZERSelon ce rapport, le jour où la famille Glazer est devenue l’actionnaire majoritaire de MU, un homme à l’accent britannique a appelé le siège des Buccaneers en déclarant qu’il souhaitait que les Glazer soient morts. Plusieurs heures plus tard, un homme les aurait contactés de nouveau en s’identifiant comme un membre du MU Action Group. Le jour suivant, ce même individu a encore appelé expliquant que des personnes allaient « commettre des actions contre les Glazer ». Depuis cette enquête a été refermée, les autorités étant dans l’incapacité d’identifier la source des menaces.

Articles liés