Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/OM - Polémique : Bahebeck s’explique pour les « tocards » de l’OM…

Jean-Christophe Bahebeck, PSG

À l’approche du Clasico entre le PSG et l’OM, Jean-Christophe Bahebeck est revenu sur ses propos qui avaient porté à confusion, puisque le jeune attaquant parisien n’avait pas hésité à qualifier ses homologues phocéens de « tocards »…

« Ils sont confiants ces “tocards“ (Rire) ! Ils sont sur la lune. Pour l’instant, ils volent. Ils disent qu’ils vont venir nous écraser chez nous. Je leur ai répondu que c’était impossible et qu’ils allaient repartir avec un bon 2-0 », lâchait Jean-Christophe Bahebeck mardi, alors que le premier Clasico de la saison entre le PSG et l’OM se disputera le 9 novembre prochain au Parc des Princes. Dans des propos rapportés par RMC ce jeudi, le jeune attaquant parisien se justifie sur ses propos.

« IMBULA ET THAUVIN ÉTAIENT À CÔTÉ »

« Je tiens à rectifier les propos qui me sont prêtés. Cette phrase est complètement sortie de son contexte. Lors d’un entretien, Giannelli Imbula et Florian Thauvin étaient à côté de moi. Au moment de la question sur l’OM, les deux joueurs souriaient. Lorsque j’évoquais le mot "tocard" avec humour, et je me répète avec HUMOUR, je visais mes deux coéquipiers marseillais en équipe de France. Ce mot n’était en aucun cas destiné vers l’Olympique de Marseille ou les supporters marseillais », assure Jean-Christophe Bahebeck, qui ne souhaitait pas être à l’origine d’une nouvelle polémique opposant le PSG et l’OM.

« JE NE LANCE PAS LE CLASICO »

L’attaquant du PSG poursuit : « Je respecte les joueurs marseillais ainsi que les supporters olympiens, jamais je ne me verrais manquer de respect à des supporters adverses. Je ne lance absolument pas le clasico. Je tenais formellement à rectifier cette situation qui me fait beaucoup de tort. Je regrette seulement que le journaliste qui a fait l'interview n'ait pas indiqué la présence de mes coéquipiers et amis. Bonne soirée à tous ». Voilà qui est clair.

Articles liés