Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/OM - Classico : Ce joueur de l’OM qui s’en prenait à « l’énorme nez » de Zlatan Ibrahimovic

Joey Barton - Zlatan Ibrahimovic

Interrogé dans les colonnes de L’Equipe ce vendredi, Joey Barton est revenu sur l’un de ses grands souvenirs de Classico face au PSG lorsqu’il évoluait à l’OM. Et notamment son célèbre clash avec Zlatan Ibrahimovic au Parc des Princes…

Si la présence de Zlatan Ibrahimovic pour le prochain Classico face à l’OM (dimanche, 21h) est encore incertaine, le buteur du PSG a déjà écrit une certaine histoire avec le club marseillais. Interrogé dans les colonnes de L’Equipe, l’ancien milieu de terrain phocéen Joey Barton revient sur son célèbre clash avec le buteur du PSG, qui remonte à un Classico se disputant le 24 février 2013.

« BAUP M’A DEMANDÉ DE LE GÊNER »

« Très vite après mon arrivée à l'OM, j'ai senti que c'était un match à part. J'étais suspendu au Vélodrome à l'aller, j'avais demandé au président d'assister au match avec les supporters. Quand on a joué au Parc, on avait vraiment besoin d'un résultat, parce qu'on avait six ou sept points de retard en Championnat. Pour moi, on avait été meilleurs qu'eux, mais ils avaient été chanceux. Après, tout le monde se souvient surtout de mon geste à l'adresse de Zlatan. Élie Baup m'avait demandé de le gêner, de l'empêcher de se retourner et de contrôler trop facilement sur les longs ballons du gardien », explique Joey Barton, qui livre en détail les dessous de son clash avec Zlatan Ibrahimovic.

« JE SUIS ANGLAIS, MAIS TOI T’AS UN ÉNORME NEZ »

« Je n'arrêtais pas d'obtenir des coups francs, parce qu'il faisait faute sur faute. Et il me fait : "Tu joues au dur, alors reste sur tes pieds." Je lui réponds, en riant : "O.K., alors arrête de faire des fautes bêtement." Il me répond en me traitant d'Anglais, je ne sais plus quoi. Alors, je lui dis : "Ouais, moi je suis anglais, mais toi tu as vraiment un énorme nez." Et j'ai fait le signe du grand nez, mais le ballon était loin et je ne savais pas que quelqu'un d'autre verrait. Je pensais que ça en resterait là. Mais après ça, pendant des semaines, tous les gamins que je croisais à Marseille me faisaient le geste en se marrant. Je me suis dit : "Wahou, en fait tout le monde a vu !" C'était assez drôle. Sur le coup, Zlatan était surpris, parce qu'il est Zlatan et personne ne lui dit jamais rien. Alors qu'au fond, je n'ai dit que la vérité : Zlatan, c'est un grand talent, et un très grand nez ».

Articles liés