Accès direct au contenu

Foot - Ligue 2

Polémique : Vers un énorme scandale de matches truqués en France ?

Neuf interpellations auraient eu lieu mardi parmi des présidents et entraîneurs de Ligue 2 et au sein d'un club promu en Ligue 1. Cette enquête « corruption active et passive dans le cadre de manifestations sportives » viserait Nîmes.

Un vaste coup de filet en Ligue 2 ? Selon Le Parisien, qui relaie l'information sur son site internet, les enquêteurs du Service central des courses et jeux (SCCJ) ont ouvert une enquête pour « corruption active et passive dans le cadre de manifestations sportives ». Neuf personnes, soupçonnées d'avoir truqué tenté de truquer plusieurs rencontres en la saison dernière, ont été interpellées et perquisitionnées. Les enquêteurs du SCCJ doivent déterminer si Nîmes n'a pas arrangé plusieurs matches pour se maintenir.

Caen dans l'oeil du cyclone ?

A en croire Le Parisien, le président du Caen (aujourd’hui en Ligue 1) Jean-François Fortin figurerait parmi les suspects arrêtés. Son homologue du Nîmes Olympique, Jean-Marc Conrad, l'accompagnerait. A noter enfin que Serge Kasparian, ancien actionnaire mis en examen puis incarcéré dans le cadre d'une enquête portant sur un cercle de jeu Le Cadet devrait être aussi entendu. Ils seraient suspectés d'avoir réussi à maintenir Nîmes avec la complicité de Caen en mai dernier, les deux équipes s'étant séparées sur un nul.

Plusieurs matches touchés par les soupçons ?

Selon le quotidien francilien, les investigations diligentées mardi matin, qui portent sur des faits de « corruption active et passive », concerneraient plusieurs rencontres de Ligue 2 disputées par le Nîmes Olympique contre Caen, Dijon, le CA Bastia et Créteil. « Plusieurs propositions d’arrangements avec des clubs de Ligue 2 contre lesquels Nîmes a joué ont également été mises au jour », selon une source judiciaire. Affaire à suivre donc...

Articles liés