Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Bielsa aurait menacé son traducteur !

Considéré comme l’un des meilleurs entraineurs du monde, Marcelo Bielsa était annoncé comme le sauveur de l’OM. Toutefois l’Argentin fait actuellement plus parler de lui en dehors du terrain que sur ses résultats sportifs.

Débarqué à l’OM en juin dernier, Marcelo Bielsa a imposé de nombreuses conditions pour signer son contrat. Si l’Argentin était intransigeant concernant le recrutement du club, il l’était également pour le staff qui allait l’entourer. « El Loco » aurait notamment réclamé un traducteur personnel, Fabrice Olszewski. Un homme qui serait au cœur du dernier coup de sang de l’entraineur olympien comme le révèle Le Point.

« NOUS ALLONS PARLER, MAIS À COUPS DE POINGS »

Depuis le début de saison, de nombreux traducteurs se succèdent lors des conférences de presse de Marcelo Bielsa. Si Fabrice Olszewski était l’homme réclamé par l’Argentin, il aurait été viré par l’entraineur, mécontent de ces traductions. C’est ensuite Franck Passi prend la relève pour traduire. Néanmoins l’OM a finalement décidé de rappeler Olszewski. Ce dernier et Bielsa s’expliquent donc en tête-à-tête. Une discussion qui tourne court puisque en revenant, le traducteur raconte que l’Argentin lui aurait dit : « Nous allons parler, mais à coups de poing ». Depuis les relations entre les deux seraient très tendues. Le traducteur officierait toujours lors des séances d’entrainement, mais pas en conférence de presse.

UN TRADUCTEUR RECRUTÉ AU SUPERMARCHÉ !

Fabrice Olszewski étant mis à l’écart par Marcelo Bielsa, l’OM a donc dû faire avec les moyens du bord lors des conférences de presse de l’Argentin. En effet, à l’issue de la rencontre face à Guingamp, un homme inconnu se présente au côté de l’entraineur. Un traducteur recruté dans un hypermarché à quelques kilomètres de là. Le matin de l’opposition, faute de traducteur, le club olympien se voit dans l’obligation de faire appel à un directeur hispanophone d’un Hyper U.

Articles liés